Les Miserables Volume I

Author: Victor Hugo
Publisher:
ISBN: 9780986400667
Size: 38.91 MB
Format: PDF, Kindle
View: 1000
Download
Volume one of five The unabridged form of this story runs to over 1,900 pages in either French or English, necessitating multiple volumes of this bilingual edition, which is designed to assist those learning French. The original French text appears on the right-hand pages of the book, with the corresponding English translation on the left-hand pages. Other bilingual books available from Sleeping Cat Books: "The Picture of Dorian Gray Selected Works of Edgar Allan Poe Fables of Jean de La Fontaine Candide Shakespeare's Sonnets New Fairy Tales for Small Children The Tales of Mother Goose The Count of Monte Cristo The Last of the Mohicans Madame Bovary"

Le Retour L Ordre

Author: Virginie Devillez
Publisher: Editions Labor
ISBN:
Size: 53.96 MB
Format: PDF, ePub
View: 727
Download
La seconde guerre mondiale ne serait-elle qu'une parenthèse un peu sombre dans l'histoire des arts plastiques en Belgique ? Cette période aurait-elle vu surgir tout d'un coup des rêves de corporatisme et une attirance pour le beau métier, garants de l pérennité des constances nationales ou plutôt, devrait-on dire, flamandes et wallonnes ? Car d'art belge, il n'est plus question... La guerre, c'est le temps de l'art communautaire, de l'appartenance au terroir, à une région... Le Reich privilégie cet art " ethnique " qui renoue des liens ancestraux avec l'Allemagne. L'occupation sonne l'ère de la réconciliation, glorifiée par les expositions d'art wallon et flamand outre-Rhin et du voyage d'artistes invités à découvrir les réalisations nazies. A la libération, vient l'heure des comptes. L'éruption raye ces artistes collaborateurs de la scène culturelle. Ils connaîtront l'opprobre, l'exil, la prison. Mais, écarter ces moutons noirs de la profession, n'est-ce pas aussi un moyen, pour les milieux artistiques belges, de faire table rase d'un passé proche et encombrant ? Depuis la crise économique des années trente, créateurs et décideurs appellent de leurs vœux une réforme de la politique culturelle. Le modèle qui s'impose alors, et celui de l'Italie fasciste avec ses syndicats, ses commandes officielles d'art monumental et son enseignement de type corporatiste. Les années trente voient fleurir des expériences pratiques et des réflexions théoriques qui tentent, maladroitement, d'adapter le système fasciste à la démocratie belge.